Immobilier

Les clés pour bien analyser le bail lors d’un investissement en résidence étudiante

Il y a deux façons différentes d’investir en résidence étudiante : l’acquisition du bien en VEFA, la vente en l’état futur d’achèvement, ou sur le marché de l’occasion. La VEFA est réalisée entre le gestionnaire de résidence et l’acquéreur, tandis que l’acquisition sur le marché secondaire se fait de gré à gré. Dans les deux cas, l’investissement est destiné à ceux qui souhaitent se constituer un patrimoine immobilier, percevoir des revenus complémentaires ou préparer sa retraite.

Contenu du bail commercial et points clés à analyser

Dans le cas de l’acquisition de la résidence en VEFA, il est fortement recommandé de bien lire le bail commercial avant sa signature dans la mesure où il mentionne les différentes dispositions qui influeront sur le rendement et la réussite du placement. Ces points clés sont notamment :

  • Les caractéristiques de la résidence : nombre de pièces, disposition, configuration, surface totale habitable, etc. Celles-ci sont définies sur le plan y afférent.
  • Le prix de l’acquisition et le délai de livraison ;
  • Les spécificités des matériaux et des équipements ; la résidence doit notamment répondre aux exigences en termes de normes énergétiques et environnementales.
  • La date de la signature du bail ;
  • La répartition entre l’acquéreur et le gestionnaire des différentes charges relatives à l’exploitation de la résidence : entretien, réparation …
  • Le montant des loyers, la fréquence de leur distribution, le calcul de leur revalorisation.

Quelles sont les charges à répartir entre le bailleur et le gestionnaire ?

L’investisseur est généralement délesté des charges d’entretien et de réparation, celles-ci incombant au gestionnaire. Attention donc à bien vérifier qu’elles soient bien inscrites dans le contrat afin de ne pas plomber le rendement attendu – celui-ci est généralement de 4% à 4,5% par an. Les clauses relatives aux remises en état du logement ainsi que le renouvellement du mobilier doivent également apparaître dans ledit bail commercial.

Laissez votre commentaire à propos de cet article