Immobilier

Classement des meilleurs contrats d'assurance-vie pour les SCPI

Sébastien et Béatrice, couple de jeunes artistes peintres, souhaitent assurer leur avenir en anticipant leur retraite grâce à la souscription à des SCPI. Les sociétés civiles de placement immobilier en effet sont d’excellents vecteurs de revenus complémentaires, sans que l’investisseur ait à gérer quoi que ce soit. Pourtant, préparer sa retraite, c’est encore mieux avec des SCPI placées dans un contrat d’assurance-vie. Dans cet article, nous allons expliquer ce qu’est tout d’abord une SCPI, puis rappeler l’avantage de la souscription à cette dernière par le biais d’un contrat d’assurance-vie.

Les SCPI ou la diversification immobilière

Sébastien et Béatrice se sont rapprochés auprès d’un conseiller en gestion de patrimoine avant de décider quels types de SCPI choisir via les contrats d’assurance-vie. De nombreux sites en ligne proposent entre autres un classement détaillé de ces contrats d’assurance-vie les plus rentables.

Rappelons que la gestion des SCPI est prise en main par des sociétés agréées par l’Autorité des Marchés Financiers. Sébastien et Béatrice, tout comme les autres souscripteurs aux parts, ne détiennent pas directement le bien immobilier. Son acquisition et sa gestion locative relèvent de la mission de la société susmentionnée. Ainsi, cette dernière choisit le bien exploitable tout en mettant en place sa propre stratégie de gestion afin de générer le meilleur rendement possible. Ces biens sont diversifiés en typologie (logements, murs de commerces, bureaux, hôtels, locaux d’activité). Ils sont également répartis sur plusieurs régions, aussi bien en France que sur l’échiquier international.

En achetant des parts de SCPI, Sébastien et Béatrice profitent des atouts suivants :

  • ils détiennent un ou plusieurs biens en commun avec les autres investisseurs dans leur patrimoine
  • ils bénéficient du savoir-faire de la société de gestion
  • ils perçoivent des dividendes de manière régulière, en fonction de la performance de la SCPI
  • ils jouissent d’un rendement très attrayant
  • ils mutualisent les risques

Sébastien et Béatrice ont alors consulté le CGP afin de les conseiller sur divers points :

  • le choix de la meilleure SCPI à souscrire, par rapport à leur objectif : préparer leur retraite
  • le mode d’acquisition compte tenu de leur situation et de leur statut de professionnels indépendants : artistes peintres. C’est-à-dire qu’ils ne gagnent pas des revenus réguliers
  • le budget à consacrer dans le choix de la SCPI, sachant que les prix de la part ainsi que le minimum de souscription varient d’une SCPI à l’autre

L’option la mieux adaptée pour ce couple est donc la souscription à travers une assurance-vie.

L’assurance-vie : épargner en défiscalisant

L’assurance-vie est l’autre produit très avantageux permettant de préparer efficacement sa vieillesse. Le capital est immobilisé jusqu’à l’âge légal de départ à la retraite, soit à partir de 60 ans. Béatrice et Sébastien alimenteront leur contrat d’assurance-vie par le biais des revenus locatifs que distribue la SCPI pour laquelle ils ont opté. Les SCPI placées dans une assurance-vie sont généralement de la famille des SCPI de rendement. L’avantage fiscal est très intéressant en ce qui concerne ce montage, et en particulier sur le plan fiscal. Cela, puisque Béatrice et Sébastien n’auront pas à s’acquitter d’impôt foncier, les revenus locatifs étant considérés dans ce cas comme des primes de versement classiques.

En d’autres termes, le couple verra son imposition déduite du montant des dividendes de la SCPI souscrite, pendant la phase de fructification du capital. Au moment du rachat du contrat, c’est-à-dire de la distribution des rentes à l’échéance légale par rapport à l’âge du départ à la retraite, ces rentes sont déduites d’un abattement fiscal de 10%

Avantages : un gain d’impôt important, aboutissant à un meilleur rendement de la SCPI.

Inconvénient : Sébastien et Béatrice ne pourront pas profiter immédiatement de leur placement immobilier.

Laissez votre commentaire à propos de cet article